LE PARCOURS D'UN ANIMAL
AU CENTRE

Étape 1 - L'examen clinique

Chaque animal rapatrié au centre reçoit un examen clinique réalisé par un vétérinaire. Cet examen va permettre d'établir un diagnostic sur son état de santé (cause de la détresse et symptômes), d'évaluer un pronostic, les chances de remise en liberté et de définir un protocole d'élevage ou de soins et d'hospitalisation.

IMG_1669.JPG

Étape 2 - L'hospitalisation 

A l'issue de cette première étape, l'animal est le plus souvent hospitalisé : en fonction des blessures, il peut ainsi recevoir chaque jour un à plusieurs soins (traitements médicamenteux, renouvellement des bandages, ...), passer des examens complémentaires (radiographie, endoscopie, ophtalmologie...) voire subir une intervention chirurgicale.

Durant l'hospitalisation qui se fait en carton pour les oiseaux, et en cage ou boite de transport pour les mammifères et reptiles, l'animal est étroitement surveillé et passe successivement en salle de soins intensifs puis en salle d'hospitalisation. Cette étape peut prendre en moyenne 2 à 3 semaines. Lorsque l'animal est rétabli, il séjourne quelques temps en box d'hospitalisation, espace dans lequel il va pouvoir recommencer à se déplacer plus librement. Cette étape marque la fin de l'hospitalisation et l'animal passe alors en volière extérieure de rééducation/réhabilitation.

IMG_20190723_153845.jpg
IMG_20190729_102945.jpg

Étape 3 - La réeducation et la réhabilitation 

Le centre possède un complexe de plusieurs volières (de 3 à 40 mètres de long) dans lesquelles les animaux recouvrent progressivement leurs capacités physiques de marche, de course ou de vol. L'étape "volière" peut durer plusieurs semaines voire plusieurs mois, le temps nécessaire pour que l'animal puisse récupérer l'ensemble des facultés nécessaires à sa survie en milieu naturel (déplacements, recherche de nourriture, reproduction).

DSC01525.JPG
DSC01138.JPG
IMG_9573.jpg

Étape 4 - Le test envol et le relâcher

Dès qu'il est jugé apte, l'animal va passer un examen de vol. La méthode est originale : à l'image d'un cerf-volant, l'oiseau va être accroché à un fil de nylon extensible relié à une canne à pêche, puis est lâché en espace dégagé. Ainsi, les capacités réelles de vol de l'oiseau sont testées sans que celui-ci ne s’échappe. La technique est totalement sans douleur. 

  • Si l'oiseau vole parfaitement, il va pouvoir être relâché dans un milieu en adéquation avec l'écologie de l'espèce (période de l'année, milieu de vie)

  • Si le vol de l'oiseau n'est finalement pas correct (malgré les aptitudes positives relevées en volière), celui-ci va revenir en volière afin de finir sa rééducation

DSC01286 (2).JPG
DSC01268.JPG
DSC01270.JPG