L'HISTORIQUE

1985

L’École Nationale Vétérinaire de Nantes (ENV) étant régulièrement sollicitée pour soigner des animaux sauvages blessés,  un groupe d'étudiants passionnés et motivés créèrent en 1985 le Centre de Soins de la Faune Sauvage (CDS). Ils réalisaient les soins aux animaux sur leur temps libre et le centre était le plus souvent fermé le weekend, durant les vacances scolaires et les jours fériés. Une première volière fut rapidement construite pour rééduquer les oiseaux avant leur relâcher.

1990

1998

Le centre se professionnalise avec l'arrivée d'un soigneur-animalier (Vincent Pèlerin) en contrat emploi-solidarité.

2005

Le centre souhaite pérenniser ces emplois précaires et transforme deux de ces emplois-jeunes en contrats à durée déterminée (Emmanuel Risi jusqu'en décembre 2007 et Olivier Lambert jusqu'en août 2010).

2008

Les nouveaux locaux ouvrent enfin, le CDS devient le CVFSE et s'installe dans les anciennes écuries rénovées du domaine de la Chantrerie.

Olivier Lambert, obtient son certificat de capacité à son tour.

Une nouvelle soigneuse, Karine Bellanger, est embauchée jusqu'en 2010.

2010 à AUJOURD'HUI

Olivier Lambert et Philippe Gourlay sont CDIsés.

Olivier Lambert est nommé directeur du centre en 2013.

 

Le centre accueille désormais près de 2500 animaux en détresse de plus de 100 espèces différentes de la faune sauvage autochtone chaque année.

Les missions du centre s'articulent autour de quatre objectifs

 

  •  L'accueil, le soin et la réhabilitation des animaux malades et blessés de la faune sauvage autochtone au quotidien et lors de catastrophes écologiques. 

 

  • La recherche concernant la surveillance des maladies de la faune sauvage et les espèces sentinelles de la santé des écosystèmes.

  • L'expertise écologique concernant la population d'abeilles sauvages en Loire Atlantique

 

  • La pédagogie, la formation et la sensibilisation de divers publics.

Pour répondre à ces objectifs et en fonction des programmes et financements, plusieurs personnes sont venues renforcer l'équipe de permanents du centre :

 

Delphine Teissedre (soigneuse, 2010-2013), Caroline Ladan (ASV, 2011-2015), Elodie Laurent (soigneuse, 2013-2016), Mélanie Piroux (biologiste, 2011-2013), Bérengère Maheu (vétérinaire, 2013-2016), Doriane Blottière (biologiste, 2013-2016),  Bertille Marquet (vétérinaire, 2016-2017), Elise Bidaud (soigneuse, 2017-2018), Laetitia Jochaud (soigneuse, 2017-en poste), Amélie Ollivier (soigneuse, 2018-en poste), Julie Botman (Assistante Hospitalière CHUV Oniris, 2019 -).

 

Depuis 2011, l'équipe de salariés a été épaulé par des volontaires en service civique :

Enora Palvadeau en 2011, Elodie Laurent en 2012, Cynthia Manzoni en 2013, Marie Diaz en 2014, Esther Sabin, Caroline Faltot et Morgan Muylaert en 2015, Chloé Nicolin et Marie Le Brazidec en 2016, Nicolas Vanwymeersch et Laetitia Jochaud en 2017, Elodie Toutain et Amélie Ollivier en 2018, Nina Pratlong, Elise Ruide et Chloé Fournier en 2019, Jeff Balland, Marine Busson et Anaïs Louzier en 2020, Nicolas Naulin, Justine Beck et Charlotte Buys en 2021.
 

1999-2001

Le centre évolue rapidement avec la création de 3 Emplois-Jeunes :

  • 1 soigneur-animalier (ex CES) en novembre 1999

  • 1 animateur de projet (Olivier Lambert) en mars 2000

  • 1 vétérinaire (Emmanuel Risi) en septembre 2001

2009

Le centre diversifie ses missions et est de plus en plus sollicité. Philippe Gourlay, vétérinaire, est embauché afin de réaliser les soins à la faune sauvage et de développer les programmes de surveillance des maladies de la faune sauvage.

Face au succès de la structure, l'ENVN place le centre de soins sous la tutelle de Monique L'Hostis, professeur de parasitologie et zoologie appliquée. Afin de légaliser la structure, Mme L'Hostis obtient son certificat de capacité obligatoire pour l'ouverture d'un centre de soin et lui autorisant la détention de la faune sauvage européenne et adhère à l'UFCS (Union Française des Centres de Sauvegarde).

En 1997, le centre reçoit enfin son autorisation officielle d'ouverture. Celui-ci fonctionne toujours grâce au bénévolat des étudiants et l'ENVN met à disposition une partie de bâtiment pour cette activité.

cefaunes.jpg
IM000191.JPG

1997

Anciens locaux du CVFSE

02 40 68 77 76